Usage des calculatrices à l’examen

Nous vous informons qu’il a été décidé à partir de la prochaine session, d’appliquer la circulaire n°2015-178 du 1 octobre 2015 relative à l’utilisation des calculatrices aux examens et concours de l’enseignement et concours de l’enseignement scolaire.

Par conséquent, les sujets d’examens et du concours général des métiers à compter de la session 2020 pour lesquels la calculatrice est autorisée comporteront sur la page de garde la mention suivante :

« L’usage de calculatrice avec mode examen actif est autorisé, L’usage de calculatrice sans mémoire « type collège » est autorisé.»

Cette décision s’applique à toutes les épreuves (ponctuelles, terminales, communes, de contrôle continu, de contrôle en cours de formation).

Modalités d’évaluation de l’épreuve en CAP

De nouvelles modalités d’évaluation des unités générales du CAP ont été publiées (Bulletin officiel n° 35 du 26-9-2019) et auront lieu au cours de la dernière année de formation.

Le contrôle en cours de formation comporte deux situations d’évaluation, l’une en mathématiques, l’autre en physique- chimie.
L’évaluation a lieu au cours de la dernière année de formation conduisant à la délivrance du diplôme. La situation de mathématiques est d’une durée de 45 min, notée sur 12 points et celle de physique-chimie, d’une durée de 45 min, notée sur 8 points.

  • L’évaluation en mathématiques (notée sur 12):

Elle est conçue comme un sondage probant sur des capacités et connaissances du programme. Elle comporte un ou deux exercices avec des questions de difficulté progressive et porte principalement sur les domaines mathématiques les plus utiles pour résoudre un problème en liaison avec d’autres disciplines, un secteur professionnel ou la vie courante.
Les outils numériques peuvent être utilisés dans tous les exercices.
Un exercice au moins comporte une ou deux questions dont la résolution se fait en présence de l’examinateur. Ces questions nécessitent l’utilisation d’outils numériques par les candidats et permettent d’évaluer les capacités à expérimenter, à utiliser une simulation, à mettre en œuvre des algorithmes, à émettre des conjectures ou contrôler leur vraisemblance.

  • L’évaluation en physique-chimie (notée sur 8) :

Elle repose sur un sujet expérimental, conçu en référence explicite aux capacités et connaissances du programme. Elle doit permettre d’évaluer le niveau de maîtrise des compétences du programme atteint par le candidat.
La situation permet l’évaluation des capacités expérimentales du candidat, observées durant l’expérimentation qu’il mène, sur les mesures réalisées et leur interprétation :

  • Mettre en œuvre un protocole expérimental ;
  • Utiliser correctement le matériel mis à sa disposition ;
  • Mettre en œuvre les procédures et consignes de sécurité adaptées ;
  • Montrer qu’il connaît le vocabulaire, les symboles, les grandeurs et les unités mises en œuvre ;
  • Utiliser une ou plusieurs relations ;
  • Interpréter et valider les résultats des travaux réalisés ;
  • Communiquer par écrit et à l’oral en particulier durant les appels présents dans le sujet.
    Le candidat porte, sur une fiche qu’il complète en cours de l’expérimentation, les résultats de ses observations, de ses mesures et leur interprétation. Lorsque le sujet s’appuie sur d’autres disciplines, aucune connaissance relative à ces disciplines n’est exigible des candidats et toutes les indications utiles doivent être fournies dans l’énoncé.

Seuls les candidats ayant préparé le certificat d’aptitude professionnelle par la voie scolaire dans des établissements d’enseignement public ou des établissements d’enseignement privés sous contrat, par l’apprentissage, dans des centres de formation d’apprentis habilités, ou dans le cadre de la formation professionnelle continue dans un établissement public sont évalués par contrôle en cours de formation pour les épreuves générales obligatoires.
Les autres candidats sont évalués sous forme ponctuelle pour les épreuves générales.

Pour ce qui est des évaluations ponctuelles, l’épreuve comprend une situation d’évaluation comportant une partie évaluant les mathématiques, notée sur 12 points, et une partie évaluant la physique-chimie, notée sur 8 points. La durée de l’épreuve est de 1h30. Les modalités détaillées de l’évaluation ponctuelle sont décrites dans la partie 3.b du bulletin officiel n°35 du 26 septembre 2019.